LA CALADE
Lycée des métiers de la beauté, de la mode et de la relation client
MARSEILLE
 

Déclaration en matière de stratégie

mardi 15 mars 2016, par ARNAUD

Ainsi, afin de se démarquer des autres établissements, de faciliter les opportunités de poursuites d’études et les futures insertions professionnelles, notre établissement a inscrit dans son projet pédagogique, dès 2004, l’objectif de la mobilité internationale.
En 2014, sur une promotion de 18 étudiants, 16 ont effectué leur stage à l’étranger, 12 en 2015 (Espagne, Angleterre, Allemagne, Guatemala, Canada, Belgique, EtatsUnis).
Notre projet s’inscrit dans le projet académique (ambition 5 : Mettre l’ouverture de l’école sur son environnement au service de la réussite scolaire) et le dialogue de contractualisation 2014-2017 avec la Région, le Rectorat et l’Inspection académique (objectif 3 : développer les partenariats avec les milieux professionnels dans toutes les filières proposées).

La dimension internationale du marché de l’emploi en Design de Mode, secteur en crise, nous invite à mieux préparer nos étudiants à leur future intégration professionnelle, qu’il s’agisse de mobilité, de l’appréhension des différentes cultures de Mode, et d’un point de vue linguistique, avec la maîtrise renforcée d’une langue étrangère. Cette politique de mobilité ajoute à notre formation une image professionalisante, elle valorise la section et devient pour notre recrutement un réel atout.

Par ailleurs, l’établissement a déjà mis en place des mobilités Bac Pro avec l’Espagne, l’Angleterre et Malte depuis 2006. Ainsi notre établissement favorise depuis plusieurs années cette ouverture internationale et souhaite participer pleinement à l’amélioration et au renforcement de la dimension européenne de l’enseignement supérieur, par l’accroissement de la mobilité de tous, de la coopération, et de la reconnaissance européenne des compétences et qualités acquises.
Le choix des partenaires s’établit par l’étudiant lui-même. Nous développons cette volonté d’autonomie nécessaire à ces futurs professionnels. L’entreprise d’accueil est recherchée en fonction d’un projet professionnel individuel lié à un domaine d’activité, des savoirs faire spécifiques ou bien même à un secteur géographique. Ce stage en lien avec une « personnalité » devient un atout pour la poursuite d’étude de l’étudiant. Les villes européennes porteuses en terme d’univers de Mode sont des localisations très prisées par nos étudiants. Des stages effectués au Maroc, au Liban, en Indonésie, au Brésil mettent en avant cette volonté de mobilité mise en place par l’établissement.
Nous avons des contacts privilégiés avec d’anciens étudiants et différentes entreprises européennes qui accueillent régulièrement nos étudiants (Gori de Palma, Espagne / C. Monahan, Angleterre...) mais aussi internationales (association de Altiplano, Guatemala / Lola Hat, Etats Unis...). Maintenir et développer les contacts avec ces partenaires est une priorité pour l’ancrage de notre enseignement mais aussi pour assurer l’accueil des étudiants stagiaires.
Concernant la mobilité de stage, les étudiants de première année constituent le groupe cible, le stage en entreprise se réalisant à l’issue de la première année. En intégrant notre formation, l’ensemble des 18 étudiants oriente volontairement ses recherches vers l’étranger. Originaires de toute la France, certains projets sont par la suite abandonnés notamment pour des raisons financières, certaines familles ne pouvant pas cumuler les dépenses de scolarité/logement/stage. Notre volonté serait de pouvoir garantir à nos étudiants une égalité de traitement. Cette mobilité est, dans le secteur de la Mode, une réelle plus-value lors de leur poursuite d’étude / recherche d’emploi, faisant état d’une ouverture d’esprit, d’une adaptabilité linguistique, culturelle et professionnelle, ce pourquoi nous nous efforçons de développer cette pratique.

Dans un second temps, la mobilité des personnels et des enseignants favoriserait les rencontres et échanges de compétences et savoir-faire professionnels spécifiques. Nous pourrions accueillir un professionnel au sein de notre établissement, qu’il partage son expérience lors de l’organisation d’un workshop autour d’une thématique spécifique. Ce type de fonctionnement permettrait une transversalité pédagogique (linguistique / design) professionnalisante et l’apport d’expériences spécifiques liées au domaine.
Ce type de pratique a déjà été testé par notre établissement avec des partenaires de la région. Les enseignants pourraient aussi obtenir des compétences spécifiques lors de mobilité (technique avec l’entreprise STAHL, Barcelone). Des échanges avec des enseignants de même spécificité permettraient d’évoluer vers une pédagogie de partage enrichissante. Enfin, la rénovation prévue du BTS DMTE, prévue en 3 ans nous permettra d’envisager avec plus de cohérence la mobilité d’étude. Notre établissement fait par ailleurs partie du réseau EREIVET et a pour objectif de développer la coopération pour le développement et un meilleur suivi des mobilités.

 
Lycée des métiers de la beauté, de la mode et de la relation client LA CALADE – 430, chemin de la Madrague-Ville - 13015 MARSEILLE – Responsable de publication : Mme Béatrice HAMOURIT
Dernière mise à jour : mercredi 7 décembre 2022 – Tous droits réservés © 2008-2022, Académie d'Aix-Marseille